Climespace
Mon espace installateur
12/07/2018

3 îlots frais pour rafraîchir les parisiens !

Un espace de fraîcheur, solution innovante en plein cœur de la Ville de Paris

Pour protéger la population en période de forte chaleur, CLIMESPACE a imaginé plusieurs solutions innovantes de rafraîchissement du territoire parisien parmi lesquelles l’îlot frais. De juillet à septembre 2018, 3 îlots frais seront installés dans Paris : 
– depuis le 2 juillet : sur le parvis de la gare de Lyon en partenariat avec SNCF Gares & Connexions et Eau de Paris, première entreprise publique d’eau en France, qui mettra à disposition une fontaine d’eau potable pendant toute la durée de l’expérimentation. Un oasis d’environ 50 m2  sera ainsi proposé aux parisiens et aux voyageurs.
– depuis le 7 juillet : à Paris Plages sur le parc des Rives de Seine, entre le Pont Neuf et le Pont au Change (inauguré par Mme Anne Hidalgo, Maire de la Ville de Paris).
– depuis le 12 juillet : sur le parvis de la Station F ; l’inauguration a eu lieu en présence de Jean-Louis Missika (Adjoint à la Maire de Paris, chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité) et de Jérôme Coumet (Maire du XIIIème arrondissement de Paris). 

Entièrement intégré dans le paysage urbain, le système de refroidissement inédit des îlots frais a été imaginé avec les équipes d’ENGIE et son design, en forme d’arbre, a été élaboré en collaboration avec des ingénieurs et architectes experts en biomimétisme. Utilisant l’inertie du béton, qui constitue le socle du banc, et l’eau glacée du réseau de froid de CLIMESPACE, c’est un système de rafraîchissement, efficace et sans consommation d’eau qui est mis à disposition du grand public. 

Ce projet s’inscrit dans les solutions innovantes de rafraîchissement du Plan Climat Énergie de CLIMESPACE. C’est une réponse concrète de CLIMESPACE aux attentes de la Ville et de son Plan Climat Air Energie pour adapter le territoire au réchauffement climatique. Les retours d’expérience de ces 3 premières expérimentations permettront d’apporter des améliorations pour optimiser son déploiement l’année prochaine.